Allergies, comment nourrir son chien / chat ?

Allergies, comment nourrir son chien / chat ?

Les allergies ne se limitent pas seulement aux humains, nos chiens et nos chats en souffrent également avec des conséquences plus ou moins graves sur leur santé. Le choix du bon mode d’alimentation peut aider à éliminer les symptômes gênants. La nourriture industrielle peut être source d’allergies, de maladies ou de dérèglement pour votre compagnon à quatre pattes et l'alimentation crue se présente, dans la plupart des cas, comme le moyen le plus efficace pour se débarrasser des réactions allergiques gênantes.


Les animaux domestiques réagissent pathologiquement à des substances présentes dans leur environnement et il en résulte des symptômes désagréables voir douloureux comme les démangeaisons cutanées. Ces symptômes se révèlent qu'après un contact répété avec l'allergène concerné. En revanche, les allergies alimentaires peuvent se former à tout moment.


Les allergies les plus courantes

Votre animal de compagnie se gratte ?

Comme toujours lorsque vous avez un doute, allez en premier lieu chez votre vétérinaire pour poser un diagnostic. Une fois celui-ci établie et que c’est l’allergie qui en ressort, il faudra définir à quoi votre animal est allergique.


L'allergie la plus fréquemment détectée est l'allergie aux puces, suivie d'une dermatite (ou eczéma) atopique à la suite d'une réaction aux allergènes environnementaux. Cette dernière apparaît en général seulement vers les 2 à 3 ans de l'animal à la suite d’une défaillance de son système immunitaire. La troisième place est occupée par l'allergie alimentaire, ici l’animal est allergique aux protéines animales et/ou végétales. Cette dernière est la forme d'allergie pour laquelle un passage au régime BARF* peut s'avérer utile.

 

Allergie alimentaire

L’allergie alimentaire est un problème fréquemment rencontré chez les chiens et chats, et ceux qui en souffrent n'ont pas la vie facile. Il faut du temps pour interpréter leurs symptômes, et malheureusement, il est parfois trop tard (tels que l’inflammation de la peau, les problèmes digestifs ou l’otite chronique). 


Certains vétérinaires et autres professionnels du domaine animalier constatent une hausse des allergies ces dernières années. Il est fort probable que l’alimentation joue un rôle important dans leur apparition, notamment dû à la consommation d'aliments industriels de mauvaise qualité.

En cause : 

  • la présence de végétaux en trop grande quantité et peu digestes comme le blé, le soja, les légumineuses
  • les produits transformés qui ne sont pas de première qualité 
  • l'alimentation sèche et inadaptée venant appauvrir la flore intestinale. Cette alimentation étant majoritairement composéde protéines hydrolysées (transformées, rendues presque invisibles pour le système immunitaire).

Les effets secondaires sont déclenchés par une réaction allergique aux protéines contenues dans l'alimentation, telles que les céréales, le maïs. Le vétérinaire pourra déterminer par le biais d'un test sanguin (coûteux mais fiable) le type d’aliment qui incommode votre compagnon.

S’en suivra la prescription d’un régime d’éviction strict. Si, à l'issue de la phase de régime, vous constatez que l’animal présente à nouveau des symptômes lors de la réintroduction des anciens aliments, il conviendra à l'avenir de le nourrir d'une autre manière et de bannir les éléments déclencheurs de sa gamelle. 


Comment détecter l’allergie chez mon animal ? 

Il est important tout d'abord de faire une évaluation approfondie de l'allergie qui touche l'animal. Ne passez pas à côté d'une consultation chez un spécialiste car une allergie non traitée provoque des effets secondaires désagréables tels que la diarrhée ou l'eczéma. Vous ne devez en aucun cas soigner par vous-même votre compagnon. 

S’en suivra, une surveillance approfondie du comportement alimentaire et les autres routines quotidiennes de l'animal pourront aider à établir un diagnostic plus rapidement et à soigner correctement l'allergie. 

 

Comment lui faire suivre un régime d’éviction ?

Pour éviter une allergie alimentaire, il faut soumettre son animal à un régime d’éviction.

Le concept est simple : votre animal ne reçoit plus d'aliments auxquels il a été confronté jusqu'à présent dans sa vie. Au début, il faudra choisir une viande fraîche qu’il n'a jamais reçue auparavant ou très rarement. Le vétérinaire, ou le nutritionniste, pourra vous aider à choisir une viande particulièrement adaptée. 

Une fois le choix de la viande déterminé, cela peut être nos Délicieuse boulettes de volaille par exemple, il reste encore à choisir une source de glucides qui viendra en complément de la viande au cours du régime comme des pommes de terre ou des patates douces. 

Bien évidemment, les friandises et les os à mâcher devront disparaître du régime alimentaire pour un temps. 

Si vous respectez le régime d'éviction pendant quelques semaines, vous créerez ainsi les conditions neutres optimales pour diagnostiquer l'allergie alimentaire. Au bout de ces quelques semaines, vous allez à nouveau confronter l’animal  à des aliments connus qui composaient ses repas avant. S' il présente à nouveau des symptômes, la présence d'une allergie alimentaire est constatée.

Le cas particulier des allergies croisées 

Le diagnostic est plus difficile à poser avec ce que l'on appelle les allergies croisées. En effet, il peut y avoir une hypersensibilité à divers allergènes. Certains animaux ne réagissent qu'à certaines catégories d'allergènes, d'autres à tous les déclencheurs, qu'ils se trouvent dans l'environnement ou dans l'alimentation. Il faudra vous armer de patience, le temps d’observation et les tests seront plus longs pour définir à quoi votre animal est allergique. 


Quelle alimentation donner à votre animal allergique ?

Après le régime d’éviction et les allergènes connus, vous allez pouvoir facilement passer à une alimentation naturelle crue antiallergique. Tout en poursuivant ce régime, vous allez y ajouter d'autres composants un par un. Si ce n'est pas déjà fait, vous pouvez introduire nos Délicieuse boulettes de viande crue composée de protéines hautement digestibles. 

Vous avez désormais une gamelle composée de protéines et de glucides, il est temps de consulter un nutritionniste spécialisé dans l’alimentation crue. Avec son aide, il est alors possible d'établir un plan nutritionnel équilibré qui fournira tous les nutriments nécessaires (vitamines, minéraux, oligo-éléments) sans oublier les incontournables oméga-6 et oméga-3, acides gras qui vont nourrir la peau de votre ’animal.

Contactez notre nutritionniste à l'adresse : nutritionniste@delicieusebarf.fr


Vivre avec un animal allergique nécessite d’apprendre à contrôler tout ce qui compose sa gamelle afin d’éviter toute réaction. Si vous étiez habitués à le nourrir aux croquettes, vous verrez qu’il est assez simple de le nourrir avec de la viande crue (surtout avec notre formule de boulettes surgelées extra fraîches).


En termes d'espace, vous devrez consacrer 1/2 bac dans votre congélateur, et pour votre chier, 1 bac suffira. Super pratique, vous n’aurez qu’à sortir le nombre quotidien de boulettes recommandées. 

Découvrez notre calculateur de rations journalières pour votre chien !

Découvrez notre calculateur de rations journalières pour votre chat !


N’oubliez pas, le plus important est de contrôler exactement de quoi est composée sa gamelle, lui donner des produits crus et frais, le plus naturel possible. Éviter toutes sortes de conservateur, additifs, colorants,... Ainsi, il y aura moins de risque d’une nouvelle poussée d’allergie. 


En complément, découvrez Comment réussir la transition alimentaire de mon animal ?

Retour au blog
1 de 3

Nos conseils et astuces en vidéo

Nos Délicieuse boulettes

1 de 6